La Centrale Danone est au cœur de l’agriculture durable avec le programme «Hlib Bladi». Déployé sur 5 ans, le programme «Hlib Bladi», fera bénéficier 10.000 petits éleveurs à l’horizon 2020. La Centrale de Danone a lancé, aujourd’hui 31 octobre à Médiouna à proximité de Casablanca ce programme appelé «Hlib bladi».

À cette occasion, Adil Benkirane, le directeur achat lait de Centrale Danone a indiqué que le programme «Hlib Bladi» vise à améliorer la productivité du lait pour atteindre la qualité qui répond aux critères nationaux et internationaux. «Hlib Bladi» vise à accompagner les petits éleveurs laitiers du Maroc dans leur activité à travers l’implémentation d’une série de bonnes pratiques, notamment la formation aux techniques de l’élevage laitier, accompagnement et conseil en reproduction et santé animale, formation à la gestion et optimisation des ressources (eau, énergie, électricité, équipement en panneaux solaires). «La COP22 est une opportunité exceptionnelle pour mettre en avant «Hlib Bladi», porté par les compétences marocaines de la Centrale Danone, et qui s’inscrit également dans le cadre de la démarche du groupe Danone en faveur de la protection de l’environnement et du climat», commente Didier Lamblin, le président-directeur général de Centrale Danone. Concernant les réalisations de la Centrale Danone, Didier Lamblin a affirmé lors de la conférence de presse que la production du lait est passée de 200 litres de lait par jour à 1.200 litres de lait par jour. Dans ce contexte, on a souligné lors de ce point de presse que le Maroc est encore moins développé dans le secteur de l’élevage des vaches. Le chiffre de 3 à 5 vaches pour chaque petit éleveur demeure insuffisant. Par ailleurs, la Centrale Danone englobe 80 centres de collecte de lait dans 3 régions du Maroc, à savoir Gharb, Chaouia et Doukkala, pour un objectif économique de plus de 35% de la production.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *